Migradour, une association de pêcheurs
      pour la restauration des poissons migrateurs

Présentation
Les Statuts
Le conseil d'administration
Les membres du bureau
Les adhérents
Le personnel
Coordonnées

Présentation
"L'association MIGRADOUR a été créée en 1994 à l'initiative des quatre fédérations départementales de pêche du bassin de l'Adour et de l'ONEMA. Elle rassemble, pour la première fois sur le bassin de l'Adour, pêcheurs amateurs (aux lignes, aux engins et filets) et pêcheurs professionnels membres de l'Association Interdépartementale Agréée des Pêcheurs Professionnels (AIAPP). Forte de près de 42 000 membres, MIGRADOUR a pour objectif, conformément aux dispositions de l'article 2 de ses statuts, de contribuer à la restauration des milieux aquatiques et au développement des populations de poissons migrateurs des bassins de l'Adour, de la Nivelle et des cours d'eau côtiers des départements des Landes et des Pyrénées Atlantiques. L'association assure la maîtrise d'ouvrage d'opérations et études diverses menées à l'initiative des pêcheurs sur les parcours dont ils sont gestionnaires, en vertu des dispositions de la Loi Pêche de 1984. Les rivières concernées sont classées en application de l'article L.232.6 du Code Rural dont la liste a été reprise et éventuellement complétée par le SDAGE Adour Garonne (ex : Nivelle). Il peut s'agir également de cours d'eau sur lesquels il serait possible d'envisager à moyen terme la mise en place de programmes MIGRATEURS (Bastan, affluents du Saison, affluents rive gauche de l'Adour, etc.). A l'instar de ses " consoeurs ", MIGRADOUR met à la disposition des pêcheurs des outils de gestion destinés à soutenir de façon concrète les travaux du COGEPOMI. Ses actions sont largement soutenues par le Conseil Supérieur de la Pêche qui reconnaît un rôle prépondérant aux associations de migrateurs. A travers la création de MIGRADOUR, les pêcheurs manifestent la volonté de garder l'initiative des programmes développés en faveur des espèces migratrices. Ils ont confié à l'association une mission coordinatrice des opérations soutenues par les crédits destinés aux amphihalins. L'association est aujourd'hui un interlocuteur privilégié dans le traitement des dossiers d'aide à la gestion et à la restauration des migrateurs. Elle reçoit l'appui des différents partenaires concernés par la protection des milieux aquatiques : l'Etat (Ministère de l'Environnement) et les deux régions de programme Aquitaine et Midi-Pyrénées, l'ONEMA, l'Europe, l'Agence de l'Eau Adour Garonne et de divers organismes, dont EDF Energie Aquitaine."