Gave de Pau – Castetarbe

Stations de vidéo-comptage
43 Quartier de l'Usine, 64300 Orthez, France

En quelques mots

Un dispositif de comptage vidéo a été mis en place récemment (2017) dans la passe à poissons du barrage de Castetarbe.

Le barrage de Castetarbe, construit sur le Gave de Pau en 1912, et dont l’aménagement hydroélectrique est exploité par EDF GEH Pyrénées, se situe à 30,7 km de la confluence avec le Gave d’Oloron et à 77,7 km de l’Océan Atlantique. Il correspond au 5ème obstacle à la migration sur l’axe du Gave de Pau. Ce barrage constitue en lui-même un obstacle infranchissable quant aux migrations de montaison dont la seule voie de franchissement possible est la passe-à-poissons multispécifique (passe à bassins successifs à fente verticale). 

Les chiffres de l’année

Précisions

  • Les espèces dites de « rivière », sont également dénombrées et les effectifs comptabilisés sont à retrouver dans les publications.
  • Les années de références correspondent aux « cohortes ». Les effectifs comptabilisés peuvent en effet être à cheval sur deux années civiles (année N et début d’année N+1).

Légende

  • Dysfonctionnement Passe :
    arrêt de la passe à poissons
  • Dysfonctionnement Vidéo :
    semaine nulle ou incomplète pour cause d’arrêt de l’enregistrement vidéo
SemainesSaumon atlantiqueTruite de merAloseLamproie marine
Semaine 01 du 30/12/19 au 05/01/200000
Semaine 02 du 06/01/20 au 12/01/200000
Semaine 03 du 13/01/20 au 19/01/200000
Semaine 04 du 20/01/20 au 26/01/200000
Semaine 05 du 27/01/20 au 02/02/200000
Semaine 06 du 03/02/20 au 09/02/200000
Semaine 07 du 10/02/20 au 16/02/200000
Semaine 08 du 17/02/20 au 23/02/200000
Semaine 09 du 24/02/20 au 01/03/200000
Semaine 10 du 02/03/20 au 08/03/200000
Semaine 11 du 09/03/20 au 15/03/200000

La station

Le dispositif de surveillance est équipé de deux chambres souterraines munies de vitres latérales : l’une pour la caméra et l’autre pour le système de rétroéclairage. En plus de cette passe à poissons multi-espèce, une rampe à anguilles (type brosses) a été installée : elle ne fait pas l’objet d’un suivi et les effectifs comptabilisés pour cette espèce au niveau de la station vidéo ne sont donnés qu’à titre indicatif puisqu’ils ne représentent pas l’ensemble de la population migrante au droit du site.

Précisions

Si la station de contrôle d’Artix constitue la « porte d’entrée » des premières zones de reproduction pour les grands salmonidés, l’implantation de la station de Castetarbe offre, pour les aloses (probablement Grande Alose mais la présence d’Alose feinte ne peut pas être exclue) et la Lamproie marine qui peuvent se reproduire dans des secteurs « aval », une image moins partielle des stocks colonisant l’axe. Elle permettra ainsi l’obtention d’un indicateur fiable de l’évolution temporelle de l’abondance de ces espèces.
Elle permet en outre d’étudier, pour les grands salmonidés notamment, les taux et temps de transfert entre les 2 sites.

Recevoir les actus par mail

N'hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter pour vous tenir informé de toutes les actualités

Bienvenue parmi nous ! Ouvrez vite votre boite de mail, cliquez sur le lien de confirmation et recevez dès maintenant toutes nos actualités.